ATLANTA, MA RENAISSANCE. L’OREAL EN PANIQUE.

scenepublique

Les cantonales approchent et le résultat semble dangereusement menacé par le vote abstentionniste. Habituellement, les cantonales sont un scrutin à fort taux d’abstention.  Qu’on se le dise, l’abstention est marquée du syndrome du pauvre – et de la faiblesse – qui n’a d’yeux que pour sa Chimène, c’est-à-dire, les idoles choisies et magnifiées par les médias que ces mêmes abstentionnistes critiquent, en permanence.

C’est que les pauvres admirent les riches – le complexe du pauvre -, ils aimeraient être à leur place et, ne le pouvant pas, ils se disent mécontents tout en restant dans la paralysie. L’Oréal ne peut pas comprendre cela. Ils font dans le rosbiff et la laque à cheveux.

Pierre Bourdieu avait expliqué cela par l’aliénation consentie. Le peuple de France semble donc aliéné jusque dans son abstention paralysante. Même qu’il est doublement aliéné, car votant par défaut et pour évacuer la colère. Mais, à vrai dire, votant également par racisme, lorsqu’il n’est pas en manque de.

Chassez le naturel, il revient au galop.

Certes, Marine le Pen ne progresse pas en valeur absolue, mais, en valeur relative, son électorat s’est ossifié autour d’un mot d’ordre secret « les Français d’abord, le blanc avant tout». Je ne sais si c’est contraire à la République, la République ne voulant plus dire grand-chose, ayant été dévoyée depuis longtemps. Ce que je sais, en revanche, c’est que ce positionnement primaire, disons plus exactement primitif, flatte les bas instincts. Ce qui les rapproche encore plus de l’Oréal et de son slogan sibyllin « parce que je le vaux bien ». Ca sonne comme des Veaux. La formule exacte serait de dire « l’Oréal, parce que je le Veaux bien ». Il fallait décoder. Les Français sont des Veaux, formule passée au patrimoine culturel.

L’inversion des symboles est l’apanage de la néo-juiverie.

L’Oréal et le FN cultivent le même schitt – pardon, je voulais dire le même « pschitt »! Ceux qui votent le FN sont soit des faibles, soit des racistes, soit des démissionnaires. Si le gouvernement ou les partis classiques n’ont pas satisfait, que pourront apporter le vide intellectuel du FN et sa démagogie ? Le pire.

Il faut penser autrement et retrouver le chemin de la raison. Du reste, il ne suffit pas d’aller voter pour sanctionner, encore faut-il s’engager véritablement dans la construction d’une nouvelle société.

Kennedy memorial
site du Kennedy mémorial au cimetière d’Arlington où il gît lui et son épouse et un de leurs enfants. Cliquez sur l’image pour l’agrandir. Photo copyright Worlclass.

Kennedy encore et toujours :  ne regarde pas uniquement à ce que la société doit te donner, regarde aussi et surtout à ce que tu peux apporter toi. Où est ton engagement politique ? Voter c’est trop facile, c’est aliéner son action par une délégation de mission.C’est donc un minimum.

Où es-tu Citoyen ?

Alors, la renaissance ? C’est exactement cela. Le monde actuel a été conçu par des « mastodondes » qui ont tout confisqué et organisé la menace, l’exclusion, la discrimination, la sanction de ceux qui veulent changer sa face. Ils vous ont démobilisés en pratiquant un lavage des cerveaux pris en charge par la société du spectacle et les nouveaux médias qui se sont spécialisés dans le hors-temps et le hors-champ social. On y gueule plus que dans les meetings politiques où on ne va plus et dans les partis politiques qu’on a désertés.

La culture n’est plus qu’un vaste centre de musculation où on sculpte son corps, pensant développer les burnes et les fessiers. Il est vrai que tout cela paie en cash à la bourse universelle des produits qui aident à ce remodelage. L’Oréal en bave de cet argent et vous dit que vous le valez bien.

Ce même  l’Oréal, avec ses amis qui ont élu B. « femme la plus belle du monde », en je ne sais quelle année, la jettera aux chiens avec ses boutons en usant des clichés qui ne devaient pas sortir. On attend les mêmes clichés « mocheté » des poupées blanches remodélées. Le but de l’Oréal, qui s’est comporté ici en chiens des poubelles, pardon, en rats à dératiser donc, est de convenir avec le front que la race blanche est pure et  la noire boutonneuse. La race blanche est flawless, en somme. Donc, elle le vaut bien.

Je ne parle pas pour B. mais pour des valeurs et du respect du contrat tacite. Si elle devait choisir entre ses amis l’Oréal et moi, B. ne me choisirait pas.

Cet acte odieux est un acte raciste signé et, à lui tout seul, il vous dit tout de la mentalité exécrable néo-Juive. Une disgrâce totale qui souille tout ce qu’elle touche. Quel n’a pas été mon dégoût de les voir utiliser le terme « Renaissance » pour parler d’une huile des cheveux. Il y a plusieurs interprétations à donner à cela :

Interprétation une. L’ignorance, l’hyperbole, le détournement des symboles, l’imposture et la volonté de briller en mentant de manière éhontée peuvent effectivement conduire à confondre les extensions avec la Renaissance des cheveux ? Renaissance des cheveux, oui, vous entendez bien. Une totale incongruité.

Interprétation deux. Le soutien de la race blanche mène à tout.

Interprétation trois et c’est ma sélection.

Nous avons annoncé une campagne de dératisation internationale et, pas étonnant, les gros rats sont sortis de leurs trous. Il se trouve que – le chapitre de croisière qui s’écrit en ce moment s’intitule « Atlanta, la renaissance ». Quelle coïncidence !

Mais, allons plus loin. J’ai dit il y a deux jours que :

Si l’homme Noir est l’artisan de son propre malheur, les plagiaires et les « parasites médiatiques » sont le malheur du monde.

J’ai ajouté hier que le plagiat et le vol intellectuel constituent la nouvelle normalité.

Il est possible que je sois  moi-même prise en flagrant délit de plagiat utilisant le mot « Renaissance » et l’Oréal va le faire savoir. Comme c’est triste, une telle bassesse.

La Renaissance est un concept philosophique et Esthétique et, en tant que tel, c’est un patrimoine intellectuel et culturel universel, car il s’agit là d’un paradigme qui a changé la face du monde, comme le nez de Cléopâtre. C’est comme si je parlais de « narcissisme » ou de « romantisme » voire de « maniérisme » ou du « surréalisme ».

De plus, j’appartiens à cette lignée des intellectuels qui gardent ce temple, et, en tant que telle, j’en suis l’héritière, chargée non seulement d’en faire usage dans le respect du cadre originel, de l’animer, mais encore d’en explorer toutes les facettes et, le cas échéant, de prolonger ses interprétations. Atlanta, la renaissance, c’est pas un mot vide, c’est en rapport avec le Dr King et Gandhi.

Les cheveux ne peuvent pas renaître, car on renaît des cendres. Giotto et les autres Maîtres de cet art ont lié la Renaissance à un nouveau départ de la Civilisation. La Renaissance n’a rien à voir avec ces peccadilles de l’Oréal. On ne repense pas le Monde avec des pâtes et des huiles, mais avec autre chose. J’appartiens à cette ligne de la pensée et du regard civilisationnel et non à l’univers de la décivilisation et du kleenex de la dégénérescence déculturée, corrompue et voulant tout corrompre.

Le plagiat réside moins dans les mots que dans leur scénarisation, comme lorsqu’on remet un mot, un concept ou un nom à l’ordre du jour et que, subitement, la mémoire revienne à certains spécialistes de la récup.

L’histoire de l’art était une discipline forte durant mon année de licence d’études cinématographiques et audiovisuelles (Lyon 2, Université Lumières). J’y ai conservé le souvenir d’un enseignant, Van de Casteele, absolument passionnant. Je me souviens avoir étudié la grande Odalisque d’Ingres pour mon dossier.

L’Oréal, on l’a retrouvé en politique du côté de l’UMP pour corrompre le parti avec son fric sale des paradis fiscaux et des îles particulières dissimulées au fisc.

De deux choses l’une, soit ces groupes ont trop d’argent et on ne comprend pas pourquoi ils se plaignent du trop d’impôts, au point de planquer leur fric ; oit ils en ont trop et il faut aider, non pas des sportifs en fin de carrière ou en mal d’argent chez TF1 dans un autre spectacle grandiose et superfétatoire, mais ceux qui ont encore besoin des restos du cœur ou les déshérités qui constituent une bonne partie de l’humanité qui a faim.

Vous me direz que pour l’Oréal, la faim dans le monde c’est pour les non-blancs, donc pas intéressant comme investissement. Sans retour de surcroît. Alors, après avoir envahi le politique qu’on a disgrâchiée – lire tel quel –, il faut maintenant s’attaquer aux concepts philosophiques et à l’Art Noble.

La Renaissance n’était pas une huile sèche, elle a irradié le monde et  renouvelé l’architecture et la ville. Ce n’était pas du vernis. Il y a une arrogance de ceux qui ont du fric qu’il faut combattre pour leur vampirisme touche-à-tout sans respect. Cela commence par sortir l’argent sale de la politique et du financement des campagnes politiques et que les maîtres-culs restent à leur place.

J’ai mal ici, car les hommes politiques, en baissant leurs frocs devant les artistes, ont brouillé la politique. Il y a des unions incompatibles et, en franchissant le rubicond sous la férule de l’ordre néo-Juif, on est entré dans une zone très dangereuse. Je ne parle pas de personnes, mais des caractères. Et l’ordre néo juif concerne les collabos de tous bords, non-juifs et non-blancs confondus tout comme tous les Juifs ne font pas partie de cet ordre néo-polluant.

On a donné trop d’importance aux artistes et autres célébrités de la société du spectacle. On voit que leurs tentacules veulent tout réduire au divertissement, faisant exploser les repères et les identités. Les mots que nous utilisons ne sont pas anodins, ils sont notre identité et disent à quelle sphère nous appartenons ou plutôt nous croyons.

La bonne nouvelle est que la force du fric n’est rien comparée à la puissance intellectuelle et à la générosité du coeur. On peut remplacer « puissance intellectuelle » par « puissance de la connaissance ».

Le monde souffre de la Démission de l’homme Noir et du Vampirisme néo-Juif. Les deux convergent vers la soumission des hommes et des femmes et sont au centre de la déculturation du monde confié et laissé aux fous du fric et aux idolâtres des Veaux d’or. 

C’est cela le message de ma/la Renaissance à Atlanta qui doit nous permettre de renouveler notre regard sur le Monde.

Plus que les mots, ce qui importe est le raisonnement et la ratio Cartésienne dont Vous et Moi sommes les dignes Héritiers.

Qu’est-ce que la Renaissance ?

La Renaissance est la réintroduction de la Ratio dans l’Observation du Monde.

Rien à voir avec le brushing de l’Oréal. Au fait, où commence la publicité mensongère ? Et où s’arrête-t-elle ? A la profanation ?

LA RENAISSANCE POLITIQUE EN FRANCE 

On vote pour les départementales bientôt.

Pour quelles valeurs votera-t-on ?

De grâce, ne tombez pas dans la disgrâce florale. Cogitez.

Pour une raison simple, si vous vous projetez sur la présidentielle, il faut commencer à changer la locale afin que le futur président puisse trouver un socle et une machine prête à enclencher la vitesse supérieure.

Je pense que le monde a besoin de ces deux mamelles : l’expérience du pouvoir et le renouvellement de la pensée. Ces deux éléments font cruellement défaut au pouvoir actuellement en place en France. Je n’y suis pour rien, même que j’ai tout fait pour provoquer la Renaissance Politique en France. Sans succès. Vous et Dieu m’êtes témoins.

Pourtant, la deuxième chance n’est pas du tout à exclure : tout le monde mérite une seconde chance.