France. Chômage. La parole est à l’esbrouffe.

Assiste-t-on au retour du Petit Napoléon ? Deuxième.

Eh beh, nous y voilà. Cocus deux, trois, quatre, cinq, six…. On ne sait plus à combien de fois donc, disons x fois. Et on avale couleuvres après bâtons dans l’arrière-train. C’est d’un triste complet, pour ne pas dire risible. A un certain moment de sa vie, il faut savoir faire profil bas et surtout avoir honte.

Tantôt, on parlait du pacte démocratique détourné et de cette République dévoyée par une démocratie en trompe-l’oeil. C’est-à-dire sans contre-pouvoirs. Le pouvoir en place nous en donne un exemple affligeant et jamais vu dans la République. Qu’il soit écrit dès à présent qu’un candidat qui n’est pas prêt ne vienne plus faire de l’esbrouffe de candidature présidentielle, pour apprendre le métier sur le tas, alors qu’il avait 5 ans dans l’opposition pour apprendre le boulot.

Je ne parle même pas de 30 ans de carrière politique parlementaire et d’administrateur territorial qui se révèlent encore une autre figuration, car tout de même, il y a des limites à la caricature et à l’incompétence. Quand on ne peut pas, il faut s’abstenir de prétendre à des fonctions suprêmes, celles qui vous dépassent, en comptant sur une seule chose : Dame la Chance et la Maîtresse Fortune.

Cette histoire va finir mal, comme l’a dit Bayrou, si bien. Un président qui pisse sur le peuple en continu, quoi que celui-ci (le peuple) dise ou fasse. Pendant 18 mois, on a chanté sur toutes les voix que la courbe du chômage allait s’inverser cette fin 2013. Aujourd’hui, calamité c’est cette monstruosité intellectuelle qui en prend le relais :

VIDEO de France/TV. L’inversion de la courbe du chômage « prendra le temps nécessaire », prévient Hollande. Quelle honte ! Quel désastre ! Surtout après l’autre déclaration disant que « la réforme fiscale prendra tout le temps du quinquennat ». Nous disons que 6 mois c’est largement suffisant. Au moment des municipales, cette réforme devrait être en phase terminale (*). Là aussi, il fallait réfléchir avant. Venant en plus d’un candidat qui avait écrit un livre sur la « fiscalité », soit ce livre a été écrit par un Nègre, soit c’était encore une moquerie.

(*) Allemagne. Aussitôt annoncé, aussitôt fait. Je veux parler du Salaire Minimum qui manquait tant à l’Allemagne. Pas besoin de pourparlers et d’une réunionite interminables.

Après, on dira que nous ne respectons pas les autorités et les institutions. Lesquelles ? Celles qui ne se respectent pas elles-mêmes et se rabaissent plus bas que terre ? Lesquelles ? Celles qui ont fait de l’esbrouffe une marque de fabrique ? Lesquelles ? Celles qui, malgré tous les échecs et errements, maintiennent un cap et un discours dignes d’Arsène Lupin, du siècle dernier ? Non, vraiment, j’ai honte pour la France dans le monde.

Si le Président était Responsable  – « en Afrique, on dit, si tu es un Homme, fais ceci ou cela » – il aurait posé depuis longtemps la question de sa légitimité désormais en balance devant le peuple (dissolution ou référendum) et, avec la phrase du jour, c’est le pot. La France ne mérite pas cette présidence qui roule les Français dans la farine : un jour c’est demain, on rase gratis, le lendemain, c’est on gagne du temps comme on peut en créant une actualité internationale permanente dont la superficialité et la supercherie n’échappent à personne – leçon de Sarkozy – pour fuir la réalité du pouvoir en France. En campagne, c’était, le changement, c’est… et Moi, Président, je… Maintenant, c’est tout cela prendra le temps du quinquennat, le temps que je réfléchisse.

Combien de Chefs d’Etat parmi les Grandes Puissances traînent à l’extérieur, sans projet ni objectif précis. Grandes puissances ou non, tous les Chefs d’Etat sont chez eux et gèrent leur pays. Mme Merkel est assise tranquillement et signe une coalition pour gouverner. Cameron, solidement installé. Obama, idem. Xi Jinping, pareil. Même les Chefs d’Etat Portugais, Espagnol, Italien, Grec, et tous les autres européens, américains, africains et asiatiques, du monde Arabo-musulman, sont chez eux et s’occupent de leur pays. Le seul qui est toujours parti voir ailleurs s’il y est, c’est le Président Français. Frais de voyages inutiles. Cherchez l’erreur. Que fuit ce Président Français chez lui ? Le miroir du discrédit permanent et la décision majeure et ultime que ce discrédit appelle : la consultation du peuple.

Le Général de Gaulle disait à chaque fois que les conseillers passaient du temps à conseiller, qu’il avait déjà réfléchi à la question. Un Chef avance, guide et anticipe sur les évènements et surtout tient sa parole. Une chose est de dire ce qu’on attend aujourd’hui, sans coup férir, une autre est de reconnaître qu’on s’est trompé. La deuxième formulation est meilleure.

Autrement dit, l’Opposition n’est pas un temps de repos, mais de la préparation au pouvoir. C’est ce que le Gouvernement Fantôme du Royaume-Uni, le « Shadow cabinet » nous démontre, avec le pragmatisme cher aux Britanniques. Les Ministrables de ce gouvernement fantôme sont prêts à travailler et à prendre le relais, dès le jour 1 de leur gouvernance, en cas d’alternance. Tous les dossiers leur sont communiqués, en temps réel. Ils sont au même niveau que leurs équivalents au gouvernement. Rien ne doit leur échapper.

Ils  ne sont pas là pour se faire plaisir, mais pour servir le pays, le moment venu et le pays n’attendra pas, ne doit pas être ralenti, ni freiné dans sa dynamique, par un amateur de service qui s’est présenté aux élections, pour se prouver à lui-même qu’il pouvait gagner et régler ses problèmes psychanalytiques, par la même occasion. On rapporte que Lacan disait qu’un fou c’est l’esclave qui cherche un Maître à dominer, encore que les deux, ainsi que Césaire l’a posé, sont dans une forme d’aliénation réciproque. Il parlait d’ignorance.

Cela peut prêter à confusion, en ce moment de négation du racisme et de son exacerbation par les adeptes pratiquants du racisme, l’Etat en tête, d’une part, et, d’autre part, de gonflement d’un antisémitisme militant, à des fins mercantilistes et de manipulation des esprits. Ainsi, on a l’affiche permanente qui dit que Dieudonné campe dans un antisémitisme obsessionnel.  Des opinions personnelles qui ne résistent à aucune analyse objective, mais qui résistent au temps, car leurs divulgateurs disposent des tribunes nationales qu’ils mettent au profit de leurs causes. On va qualifier tout ceci de singeries. Appelons donc le bal des singes par son nom. Après tout, nous sommes tous des singes blancs – n’est-ce pas – et noirs –  bien sûr. Comme dans la Jungle.

lire dans 20 mn,la énième condamnation du jour ou quand la Justice aux ordres pro juifs tourne au cirque et à l’acharnement judiciaire, avec un sous fifre, SOS racisme, qui ne doit sa survie publique qu’au chantage politique permanent qui lui vaut un Harlem à la tête du PS, un autre successeur putatif de Mme Voynet à Montreuil et un autre Parlementaire, qui a repris du service médiatique. Mission : descendre du Ayrault, pour le compte du même lobby qui organise des cirques antisémites. Du Grand Guignol, SOS racisme et son entrisme fortement dénoncé par Mme Voynet – qui n’a de prise que sur des gueux socialistes.

Comme « ni putes, ni soumises », SOS était voué à disparaître depuis longtemps pour son folklore public et sa foire permanente demandant des condamnations pour  des broutilles. En attendant, le racisme ne s’est jamais aussi bien porté.

Sur l’Entrisme, lire les deux tribunes qui suivent.

Dans Libé dans la tourmente : Voynet : «Je ne me retrouve plus dans cette vie politique»

Dans le Parisien. Municipales : «Trop de corrompus sont réélus», dénonce Dominique Voynet.

Pour Dieudonné

Rien n’est plus éloigné d’un Juif qu’un Noir et pourtant ce sont là les deux peuples qui ont connu la violence historique la plus déshumanisante et humiliante. Mais, la comparaison s’arrête là. Les Noirs ne colonisent personne ni n’esclavagisent, contrairement aux Juifs passés maîtres en la matière. Un Noir est plus proche du Palestinien, en esprit, que du Juif. C’est clair. Lire ici l’article qui montre clairement comment l’Etat d’Israel s’est fascisé. C’est clair, net et précis.

Goliath. Plongée dans la Vie et la détestation dans le Grand Israel.

Quant à la négation du racisme en France, on l’a déjà mentionné, tant qu’il n’y aura aucune étude, et que les statistiques sur le sujet seront taboues et interdites, on parlera dans le vide. Sauf qu’il faut interroger ceux qui en sont victimes. Ce serait déjà une première étape. C’est trop facile de dire qu’il n’y a pas de racisme, confortablement assis sur son séant.

Un esclave qui cherche un Maître à commander. Tout un programme irréaliste. En Afrique, on dit « l’ignorance pire que la maladie ». L’impréparation à gouverner est grave. C’est un mensonge coupable et condamnable.

De tous les candidats, Hollande était celui sans équipes et le moins préparé. Cela s’est vu au débat. Mais, puisqu’il était porté par la Nomenklatura, la colère et l’aveuglement, on a eu ce qu’on a eu : le moins disant culturel et politique. C’est désormais un fait incontestable et je ne dis là rien de nouveau. Maintenant, il faut conduire fermement et assurément tout ceci vers la porte de sortie, car, avec ce qu’on vient d’entendre, il n’y a plus rien à attendre de ce gouvernement. Ce sera toujours mensonges et compagnie, durant tout le quinquennat.

Au fait, où est le remaniement ? C’était donc la littérature, version café du commerce, comme le déclarait Mme Najat, répétant ce qu’on lui avait demandé de dire, en se cachant dans son dos ? OK.

Quelques faits remarquables de la gouvernance Hollandaise.

Extraits forum Yahoo.

>>> Hollande s’est retrouvé candidat du PS en 2012 sans troupes (Primaire PS = Aubry :jugé sectaire, Royal :electron libre, Dsk :affaires judiciaires , restait Hollande , retenu par defaut) Hollande n’avait aucune troupe , il a donc récupéré le clan Dsk et Moscovoci proche d’Israel est devenu le mentor de Hollande Moscovici a casé les Dskaniens Cahuzac , Valls , Bricq , Touraine Fabius proche d’Israel a été mis aux affaires etrangéres bientot rejoints par Rebsamen Leguen et Cadabelis arrive Lamy tres contesté

>>> Hollande paie cher les grossières erreurs voire les fautes des premiers mois de son quinquennat. On n’attaque pas systématiquement l’ensemble des producteurs (patrons, salariés) sans laisser des traces douloureuses. Dès juin 2012, Hollande aurait du (à la suite du rapport de la Cour des Comptes) dramatiser et lancer un appel solennel au redressement en lançant quelques très profondes réformes à faire adopter par référendum au besoin.

Mais, n’est pas De Gaulle qui veut. Il fallait un plan Pinay-Rueff immédiatement après l’élection.

Réduction du nombre d’élus, limitation constitutionnelle du nombre de ministères, non cumul des mandats, spécialisation des rôles des territoires. Refonte du système de retraite suivant les propositions de la CFDT (modèle suédois). Fusion des caisses maladies. Réduction sur 5 ans de 40% des effectifs des directions centrales des ministères et des agences.

Déménagement des ministères en banlieue. Réduction des forces armées à une force régionale (abandon de l’aéronavale, adossement systématique à l’OTAN, retrait des troupes stationnées à l’étranger, abandon des bases à l’étranger) . Il fallait frapper les esprits au lieu d’accuser « les riches ». Sans parler des faux problèmes comme le mariage des homos ou les rythmes scolaires.

>>> La question n’est pas de savoir combien de temps il faut pour voir le résultat des réformes, mais de quelles réformes on parle. Parce que l’inventaire est plutôt limité : à part le CICE – une vraie usine à gaz – quelles sont les fameuses « réformes » dont le gouvernement parle sans cesse ? La réformette des retraites, qui épargne les secteurs protégés et les régimes spéciaux ? En quoi l’embauche massive de 60 000 professeurs va-t-elle faire baisser le déficit ou améliorer les résultats lamentables de l’Éducation nationale, qui engloutit des milliards ? En quoi le refus obstiné de réduire la dépense publique en réduisant le poids de l’État dans l’économie et la vie des citoyens va-t-il améliorer les choses ? En quoi le matraquage fiscal va-t-il faire repartir la croissance ?

La presque totalité des actions entreprises par le gouvernement en matière économique est à contre-courant de ce qui a été fait ailleurs : chez nous, on continue d’augmenter la dépense en faisant croire qu’une augmentation ralentie correspond à une baisse ; on embauche des fonctionnaires ; on fossilise la sécurité sociale et le droit du travail plutôt que de favoriser la concurrence désormais autorisée de la première, et l’alléger et flexibiliser le second ; on détruit le logement en soviétisant la relation propriétaire-locataire avec la GUL. Le logiciel socialiste est dépassé et à côté de la plaque. Ça fait 35 ans qu’on utilise les mêmes recettes. On voit le brillant résultat : 57% de dépenses, 0% de croissance.

Et le pompon : au moment où on poursuit inutilement le PDG qui devait partir avec 21 millions de retraites dorés (*), Jack Lang réclame 10 000 euros mensuels pour présider l’Institut du Monde Arabe. De l’argent jeté par la fenêtre. Des nominations de complaisance de personnalités qui ont déjà tout eu et qui s’accrochent toujours, alors que des publics compétents plus jeunes nombreux et de talents chôment. République Française, République gérontocratique. Normal qu’elle soit malade, atteinte de sénilité profonde et incurable, en l’état.

(*) Contrairement aux politiques, les chefs d’entreprise travaillent et produisent de la richesse ; cette richesse qui les entretient, au-delà du raisonnable. Lorsque les politiques auront mis fin à leurs régimes spéciaux de tous ordres et à tous leurs privilèges excessifs et indus, sans compter les reclassements et nominations ce connivence – exemple : l’ex Mme nommée à la tête de la BPI (banque publique d’investissement) –  ils pourront légiférer sur les rémunérations-plafonds et autres retraites chapeaux des grands patrons qui, eux, travaillent et créent des emplois, tout en profitant modérément du système, en comparaison des politiques.

Par ailleurs, ce qui se passe avec Mr. Varin est une entorse condamnable de son contrat d’embauche.

Référendums. Commençons par l’abolition des privilèges. Vous avez dit « Assistanat » ?

Il faudra une grande purge en France. Malheureusement. C’est la seule façon d’apporter le changement, si l’alternance n’a pas lieu dans 3 ans, max.

La première urgence sera d’effacer le PS des ardoises des Présidents de France pour longtemps. On annonce un nouveau parti « Nouvelle donne« , créé par un ex PS. Excellente initiative. Pour ne pas mourir asphyxié par la bêtise et l’ignorance.

Si vous avez loupé un épisode relaté ici, il semblerait que j’occupe trop le centre du WEB et que cela devient un obsession et une critique « procéduriale » insupportable, pour quelques Grandeurs de ce Monde. Hou hou. Vous savez ce qu’on dit, lorsqu’on empêche les margouillats de se dorer au soleil, les margoulins de profiter abusivement du Système, les Berlusconi d’obtenir la Grâce Présidentielle après s’être rabaissé jusqu’à avoir des relations sexuelles avec des mineures ; lorsqu’on demande que les prêtres pédophiles aillent en prison et que ceux qui ont des enfants cachés les reconnaissent, et donc quittent le mensonge et assument ; lorsqu’on empêche des Chefs d’Etats de tromper leur peuple, lorsque des putschistes sont élevés et honorés à Paris, sans honte et qu’on demande leur comparution en Justice et que le résultat est là depuis hier – putschiste écroué pour haute trahison : le Mali est devenu ce piège depuis ce coup d’Etat maudit que le Roi de France a cautionné propageant l’horreur jusqu’au Centrafrique prise dans la spirale de cette dérive inqualifiable et monstrueuse…. Il fallait que la France aille se saisir des conséquences de ses actes irresponsables sur le continent Africain. On ne soutient pas un Chef d’Etat Putschiste.

Bref, Snowden cherche une porte de sortie de la Russie – il ne fallait pas y aller – et Poutine qui n’avait pas à lui donner l’asile pour ensuite vouloir s’en débarrasser pour se réconcilier avec l’Amérique – est allé voir le Pape pour aider à cela et voilà, on s’est dit, comment attaquer la citadelle du Web qu’il semblerait que je sois ? Attaque par le bas. Je ne suis pas une citadelle du Web, mais du changement dans le Monde. Changement initié par Obama et non en France qui n’a fait que récupérer le mouvement. Du reste, ce mouvement appelle un Collectif et est ouvert à tous. Lire l’article précédent (en anglais).

Il faut suivre la trajectoire de Goliath et de ses affidés. D’abord Hollande en Israél chez Netanyahu, puis Netanyahu à Moscou pour voir Poutin, puis Poutin chez le Pape. Le chemin de la détestation et de ses ravages est impénétrable, à l’instar des voies du Seigneur. Netanyahu et les US sont en froid, à cause de la guerre avortée en Syrie et du programme nucléaire Iranien. Snowden a fâché les US et la Russie. La France, comme à son habitude est aux ordres : elle a promulgué le mariage gay à la Pyrrhus, suivant les US et le lobby juif pro gay qui la domine et qui a eu raison des US sur la question du mariage gay (*) également et corrompt actuellement le Vatican devenu corrompu depuis le dernier scandale financier du Vatican et la protection des Nazis dans le monde et des pédophiles de l’Eglise ainsi que des mafias Italiennes… bref, le Vatican veut ennoblir le mariage gay, à son tour. Lequel mariage homo et laquelle cause gay est devenue tout aussi ambiguë chez Poutine. Voir ici.

(*) Si j’avais encore un doute sur l’opération conduite en coulisses, il s’est évaporé  lorsque j’ai annoncé précédemment que j’allais atterrir dans le New Jersey. Immédiatement, la Cour Suprême de cet Etat s’est saisie de la légalisation du mariage gay dans l’Etat et le gouverneur Chris Christie qui était opposé à ce mariage à annulé son recours, in extremis et la loi a été adoptée sans aucune résistance. Le Maire devenu Sénateur entretemps, Cory Booker n’a pu que constater les dégâts.

Lisez également ici. Comment Israel contrôle le Congrès American. Par Global Research.

Le Vatican et l’homosexualité : liaisons dangereuses.

« Le Christ n’est pas venu pour nous juger, mais pour nous sauver. Laissons nous regarder et aimer par Jésus! ». A dit le Pape.
 
Phrase 100% au service du mariage gay et de la cause homo. Le Pape est entrain de succomber à la malédiction du Vatican : la corruption de l’esprit qui ronge l’ex cardinal Ratzinger à la retraite, lui qui a fermé les yeux aux crimes pédophiles sur les enfants, dans l’Eglise et aux enfants adultérins des prêtres avec les fidèles.
 
De retour de Rio, le Pape a dit qu’il ne fallait pas condamner un gay, « qui suis-je pour juger mon prochain » ? A-t-il dit ? Sauf que ce n’est pas là le problème. Dans ces conditions, on pourrait dire la même chose de la femme qui fait un avortement que l’Eglise condamne. Le Pape détourne à dessein la parole ou plutôt la met au service d’une cause perdue.
—–
Oui ou non l’église condamne-t-elle l’homosexualité ? Oui ou non est-elle pour ou contre le mariage gay ? Il faut être clair là-dessus. C’est oui ou c’est non. Le flou artistique de l’église et son ambiguïté deviennent des cas d’école.
—–
Utiliser le mot « Réformes » en parlant de l’Eglise, objet spirituel par excellence, comme n’importe quel Etat laïc, rate la Mystique Religieuse. Le message de la Révélation Divine étant un Mystère et donc Sacré, toute tentative qui vise à ramener l’Eglise sur Terre, en lui élevant son Elévation Première, est automatiquement affaiblie.  Mais, bon, que Dieu bénisse le Pape et lui évite de succomber au double langage hypocrite, fourbe et mensonger des puissances matérialistes de ce monde.
——-
Je clos ce débat critique sur l’Eglise et promis juré, je ne parlerai plus de l’Eglise, sauf indirectement, lorsqu’elle viendra sur le terrain de la matérialité.
——–

Le Web, appartient à  Google et à Yahoo ou encore à des monstres comme Microsoft. Il est ouvert à tous. Je n’en contrôle ni l’entrée, ni la sortie. Encore moins les interdictions. Seuls les « esbrouffeurs » et les menteurs peuvent se sentir menacés par une quelconque citadelle. Tout un chacun peut créer son blog et diffuser ses messages. Que celui qui est satisfait du Monde actuellement lève le doigt. Je ne pose pas la question sur la présidence Hollande et son gouvernement. On connaît tous la réponse. C’est Non.

Bibliothèque de Médicis. L’actualité du Bonapartisme. Ecoutez De Villepin pour l’éclairage politique et l’expérience du Pouvoir.

Voir également la dernière émission de Public Sénat de samedi dernier  : DDV interviewé par ElKabach.

Il y a des Napoléons et des petits Napoléons.

Le temps est assassin.

Première preuve. Lire dans 20 mn. Un collectif d’avocats porte plainte contre Fabius pour «complicité» de crimes des rebelles syriens.

Nous confirmons que le Ministre des Affaires Etrangères, Laurent Fabius, a appelé les rebelles à tuer le Président Assad, depuis la Jordanie, où il était en visite. Nous confirmons que  la France a  financé la rébellion Syrienne et fourni des armes, illégalement. On va progressivement entrer dans la culture de la Responsabilité.

Mais suis-je bête ? La responsabilité ? Mr. Fabius a déjà fait l’objet d’une condamnation sur la responsabilité devant cette juridiction spéciale et propre à la France qui a le secret de la démultiplication des Institutions. La condamnation disait « responsables, mais pas coupables », à propos du scandale du sang contaminé que l’Afrique prolongera, dans une cour internationale, pour contamination du VIH, par transfusion.

Syrie, encore une histoire de sang. L’histoire se répète. C’est bien connu. C’est toujours la même histoire qui se représente différemment.

———

Fin de journée. Oh miracle, le chômage a commencé sa décrue. Et pourquoi le Président n’était pas au courant de cette décrue, ce matin même où il déclarait que « cela prendra le temps que ça prendra » . Ce sont des choses que le Président sait la veille du jour de leur annonce. C’est comme l’affaire Cahuzac : personne n’était au courant, n’est-ce pas ? soutenant le Ministre, contre vents et marées, pour finalement admettre dans un silence coupable qu’en fait tout le monde savait depuis la nomination de ce Ministre comme Trésorier de campagne du Président, qu’il avait des comptes cachés à l’étranger. En Suisse d’abord, puis quelque part en Asie, dans les paradis fiscaux.

Chiffres du chômage en baisse magique. Cahuzac !