Heures supplémentaires non ou mal payées : le Top 10 des secteurs qui violent la législation salariale suivi des chiffres du chômage en Amérique.

Hier on fêtait le travail. Malheureusement, travail rime toujours avec exploitation, précarité et même pauvreté. Voici les secteurs qui paient le plus mal et exploitent leurs employés, qui n’ont pas de choix : le travail est devenu une denrée rare. A fortiori un bon emploi bien rémunéré, comprendre à sa juste valeur. Le dumping salarial est devenu la norme.

Heures supplémentaires : le viol collectif.

Les 10 mauvais employeurs – ou violeurs de la loi  – de tous les temps.

1. Les restaurants en général – le secteur de la restauration avantagé par Nicolas Sarkozy par une taxe spéciale avantageuse dont on ignore les effets à ce jour.

2. Les fast foods. McDo et consorts. Dans le métro, c’est encore pire.

3. Hôtels et Auberges.

4. Service de garderie des enfants

5. Les stations service de revente de gaz

6. Le travail dit « d’auxiliaire de vie » – garde ou soins à domicile pour personnes âgées

7. Agents de sécurité

8. Le secteur de l’épicerie, des fruits et légumes : notre cher commerce de proximité.

9. Les services de gardiennage

10. Les cabinets médicaux.

Heures supplémentaires low costs (CNN) – les nouveaux exploitants des travailleurs des cannes  à sucre. Obama envisage de légiférer.

Quid de notre pacte de stabilité qui a soigneusement évité le sujet ?

On parle du monde Civilisé, car ailleurs, c’est encore l’esclavage et le code du travail est inexistant. Suivez mon regard.

Les chiffres du chômage aux US : 288 000 emplois créés et le chômage à 6,3 %, au plus bas depuis la crise entamée en 2008.

Commentaire du NYT.

Après un ralentissement net en Décembre et en Janvier, suivi d’une modeste amélioration depuis lors, l’économie américaine a repris sa vitesse en Avril, ajoutant 288,000 emplois. Ce qui ramène le chômage à 6,3%, à son niveau le plus bas depuis 2008.

Les économistes ont prédit cette amélioration salutaire, en se basant sur l’augmentation de la consommation et de l’activité des entreprises qui ont évolué en tandem, dans plusieurs endroits du pays. Ce consensus au sein des économistes a été mis en évidence par Bloomberg avant l’annonce du Département du travail.

CNN ajoute que « le taux précédent était de 6,7 % et que cette amélioration est le signe que l’économie américaine continue à récupérer de la Grande récession ». 2008 encore et toujours.

Lire l’article du NYT et les données plus détaillées sur la reprise américaine ici.

… Mais la politique étrangère d’Obama est une catastrophe. Sans tête ni queue. Cf le coup d’Etat loupé de l’Ukraine en feu et initié par les USA et l’UE. La représentante de l’UE, Merkel et Obama vont s’exprimer sur la crise, depuis Washington où elle est en visite. De quoi ?

Les sanctions sur la Russie, les chars de Kiev dans l’Est de l’Ukraine, le ver est déjà dans le fruit qui ne peut qu’aller en pourrissant. Première preuve : le président par intérim de l’Ukraine ment sur les morts : propagande de guerre classique. Mensongère et exagérée pour décourager les pro-Russes et les démobiliser. C’est un jeu à pile ou face, pour le président par intérim, putschiste de Kiev, aux abois, ayant annoncé une élection présidentielle anticipée pour le 25 Mai. A la même date que les élections européennes… Le chien  suit toujours son Maître.

Lire aussi : « the American people are overwhelmingly opposed to United States involvement in the Ukraine crisis ». Une écrasante majorité d’Américains s’opposent à l’implication des Etats-Unis dans la crise Ukrainienne.

Poll Shows Strong Non-Interventionist Mood Among American Public (Reason.com).