Israel, l’ultima ratio : redorer le Ghetto Palestinien et enrichir la vermine.

La Suède stoppe la gangrène nommée Israel. Vive la suède !

Oyé, Oyé, braves gens du monde entier, est-ce le début de la fin de cet Ogre buveur de sang Palestinien ?

La Suède reconnaît l’Etat de Palestine – 

« Aujourd’hui le gouvernement prend la décision de reconnaître l’État de Palestine. C’est un pas important qui confirme le droit des Palestiniens à l’auto-détermination », a indiqué la ministre des Affaires étrangères dans une tribune publiée dans le quotidien Dagens Nyheter. (AFP)

C’est plus qu’une excellente nouvelle.

Hier encore , j’écrivais ceci à propos de Boko Haram qui ne vaut pas mieux qu’Israel, son semblable : ce sont les mêmes gangrènes, j’écrivais ceci :

Tôt ou tard, Boko Haram fera une erreur, car à trop jouer avec les nerfs des gens, on finit par se prendre à son propre jeu et là se produit toujours une erreur fatale. Alors, il faut attendre et parfois le silence et la patience sont les meilleurs armes.

Le mot clé est bien évidemment : « à trop jouer avec les nerfs des gens, on finit par se prendre à son propre jeu et là se produit toujours une erreur fatale. »

Le nouveau plan de colonisation annoncé qui prévoit la construction de 1000 logements en territoires Palestiniens, au lendemain d’un crime contre l’humanité à Gaza, par ce même Etat qui représente le Mal absolu sur terre, est un gifle au monde entier. 2000 morts et  1OO OOO logements détruits ayant laissé 6OO OOO Palestiniens sans logement – soit 1 Palestinien sur trois dans un besoin urgent d’assistance humanitaire. Je vous rapporte les termes d’un excellent article issu du digest de Eurasia News intitulé « How Israel is turning Gaza into a super-max prison »Comment Israel transforme Gaza en une grande surface carcérale.

L’article continue en disant ceci :

Les routes, les écoles et tout ce qui va depuis les centrales électriques aux usines de traitement des eaux et d’alimentation en eau potable sont en ruine. Le froid et l’humidité de l’hiver s’approchent dangereusement. OXFAM, l’agence d’aide internationale, alerte qu’au rythme où les choses progressent actuellement, il faudra 50 ans pour reconstruire Gaza.

Dans quelle autre place au monde la communauté internationale resterait-elle les bras ballants devant la souffrance de tant de personnes –  souffrance causée non par le hasard de l’intervention divine mais par un acte volontaire des autres humains ? En fait il s’agit d’un hold-up et, comme toujours, les besoins de sécurisation d’Israél – le cher peuple choisi par Dieu lui-même, Dieu étant le cercle des Occidentaux – sont avancés comme la justification ultime.

L’ultima ratio : redorer le ghetto.

En résumé, poursuit l’article, les besoins humanitaires de la Palestine et leurs droits, fixés par le droit international, qui légitime leur résistance devant leur Oppresseur, ont été sacrifiés pour satisfaire les désirs d’Israel et lui pemettre d’exercer son occupation avec plus d’efficacité. Dans ces conditions, il est difficile de ne pas considérer l’accord conclu au Caire, ce mois, pour la reconstruction de Gaza, dans des termes similaires – Autrement dit, on a reconduit le même régime.

5,4 millions ont été promis par les donateurs pour la reconstruction de Gaza. Tenant compte de l’expérience du passé, la majorité de ces promesses d’argent ne se matérialiseront jamais. De plus, la moitié de l’argent récolté sera immédiatement redirigé vers le distant West Bank la zone frère, pour solder l’endettement croissant de l’Autorité Palestinienne. Personne n’a suggéré qu’Israel, à l’origine de l’activation de cette dette Palestinienne, en raison de ses destructions répétées qui occasionnent les montagnes de dettes tant à West Bank et à Gaza, règle la facture.

Un commentateur Israélite a comparé l’accord du Caire en une solution de transformation du statut de Gaza qui passerait d’une prison du Tiers-Monde à une grande surface carcérale. En clair, la solution consiste à redorer le ghetto – à l’instar de notre politique de la ville. L’extérieur paraîtra civilisé, pour mieux dissimuler l’objectif réel qui n’est pas l’amélioration des conditions de vie de tout un peuple fait prisonnier (les prisonniers palestiniens), mais d’offrir une meilleure sécurité aux gardiens de prison Israélites.

Gaza a été contourné et affaibli, car les vrais-décideurs, ceux qui vont assurer la surveillance des frontières et le contrôle de la reconstruction de Gaza seront les gardes Israélites. Par exemple, Israel aura un droit de veto sur les approvisionnements des quantités massives de ciment nécessaire à cette reconstruction. Ce qui implique que le pactole de l’argent promis par les donateurs finira dans les poches de cimentiers Israéliens et de leurs travailleurs.

Je dis que c’est une arnaque sanguinaire : Israel se professionalise dans le business du sang du crime des Palestiniens : d’abord, ils tuent en masse, puis se proposent de surveiller et de reconstruire ce qu’ils ont au préalable détruit. Si on n’appelle pas cela une gangrène, une pourriture, alors, je me demande ce que c’est. Quand Dieu frappera-t-il ce peuple et cet Etat Maudits ? Quand enverra-t-il un tremblement de terre pour ensevelir cette tumeur de la terre ? Oh Dieu, j’implore ton courroux sur ce peuple vipérin qui entraînera la chute de l’humanité, comme le serpent dont il est l’exacte métaphore, l’a occasionné dans  le Jardin d’Eden. Alors, ta malédiction s’était déchaînée. Est-il possible qu’Israel soit le visage de ce serpent sur terre ? Que les politiques du monde entier soumis à Israel détruisent tout un peuple, l’étranglent en permanence et que les banquiers Juifs et les hommes d’affaires de ce peuple maudit s’en mettent plein les poches de ce sang qu’il font couler impunément ?

Israel doit être absolument écarté de ce marché de la reconstruction. Aucune vermine de cet Etat ne devrait bénéficier d’un quelconque marché public. Il faudra contrôler les Nations-Unies chargées de ce grand marché des corrupteurs.

Maudit sois-tu, peuple d’Israel ! Et honte à ta race de sanguinaires.

L’article se conclut par ceci :

En outre, il est difficile de ne pas présumer que le système de supervisation mis en place au Caire pour la reconstruction de Gaza ne fournira pas à Israel un GPS avec les coordonnées des occupants de chaque maison à Gaza et les détails sur chaque membre de la famille. Ce qui aura pour effet de consolider son contrôle et quand il décidera d’attaquer et de frapper. Il pourra ensuite s’en servir à des fins de chantage et d’espionnage entre familles, comme on l’a vu avec le recrutement d’un enfant d’un leader du Hamas.

Malheureusement, les Nations Unies cherchant désespérément un répit pour les familles Gazouis ont accepté de conspirer dans cette nouvelle version du blocus de Gaza, en dépit de sa violation du droit international et des droits des Palestiniens.

Apparemment, Washington (le valet d’Israel en raison de tous les corrompus qui y font de la politique en se servant du sang palestinien, en sorte que chaque Politicien américain a les mains tachées de sang et cela s’appelle « la plus grande démocratie du monde » – au Canada, c’est pareil voire pire, on va y revenir) et ses alliés, sont trop contents de voir le Hamas et le Jihad Ismalique privés du matériel nécessaire de résistance au prochain épisode meurtrier d’Israél.

Pour conclure sur ce cynisme : l’auteur conclut par cette phrase. Pour certains donateurs, exaspérés – le cul sur place et la bouche cousue aux Nations Unies pour condamner cet Etat de la pègre qu’est Israél et le traîner en Justice –  Pour certains donateurs, exaspérés par des années d’argent enterré dans un puits sans fond, faire évoluer Gaza en une prison super-max semble être un meilleur retour sur investissements, faute de mieux.

Meilleur retour sur investissements, vous avez bien lu. Ce n’est donc pas de la philanthropie, comme tout ce qui touche à Israél, cet Etat radioactif.

Expliquez-moi comment les Nations Arabes et les soi-disant grandes démocraties du monde se sont laissées emberlificoter dans ce montage sanguinaire aux ramifications internationales.

Au fait, le saviez-vous, depuis la crise financière de 2008, le nombre de milliardaires a curieusement doublé sur la planète finance occidentale. Oui doublé, vous avez bien lu. Le business du trafic du sang et des hommes rapporte plus que tous les autres : planques d’argent dans les paradis fiscaux, blanchiment d’argent et autres trafics de drogues et de la chair humaine (prostitution homosexuelle et féminine, pédophilie, inceste, passeurs d’immigrants échoués à Calais, en Grèce, en Italie).

Bien vu, la Suède ne devrait plus délivrer des Prix Nobel de la Paix à aucun homme politique en Occident et dans les pays arabes : ce sont tous des agents de la mort et des anges exterminateurs et des fossoyeurs de la civilisation. Rien ne les distingue des petites frappes et des pisse-court – pardon, je voulais dire des fripouilles : bande de scélérats et de rénégats.

Ils ont transformé le monde en une vaste fange dont ils remuent les odeurs pestilentielles chaque jour dans les marchés boursiers, banques de sang et fosses sceptiques de nos temps modernes. Hitler tuait à la pelle et jetait tout cela dans des fosses communes. Aujourd’hui, la juiverie monde est passée à l’étape suivante et est montée d’un cran dans l’horreur. Sauf que de visible, le business mortifère est devenu invisible. Bientôt, Auschwitz sera du menu fretin, à l’échelle de tout ce que la vermine Israélite aura produit et occasionné comme génocides et actes de barbarie. Bien entendu, l’UE, les larbins des Etats-Unis eux-mêmes hébreuisés, et les Nations-Unies qui vocifèrent à longueur d’année, impuissantes sur toute la ligne – comme en RDC où les gangs noirs contaminés par la culture monde du crime organisé et impuni sévissent sous le regard des casques bleus – continueront à soutenir le bourreau sans coup férir.

Normal, la RDC est bouffée et sous le contrôle des fonds vautours dont la traçabilité remonte à… Israél et à son vassal, l’Amérique. Lire ici.

En effet, depuis 40 ans, l’Argentine, un pays qui détient tous les atouts de la prospérité, survit sous le joug conjugué de la dette, du FMI et des fonds vautours. Idem au Congo, pays lessivé par le fonds spéculatif FG Hémisphère.

ET ICI.

Tribune de François-Xavier Mbouyom : Bachar El-Assad : le lion de damas et la concorde syrienne

Il est donc navrant de constater que le fanatisme des uns, conjugué au cynisme des autres, remplace l’encre par le sang sur le parchemin de l’Histoire.

Quand on critique Mme Pellerin de n’avoir pas lu la littérature juive, en raison de la confiscation du milieu de l’édition par les mêmes parias de l’histoire qui ont confisqué tous les lieux où on délivre des honneurs, histoire de faire passer leurs impostures pour une exclusivité raciale, laquelle exclusivité n’a d’autres fins que de confirmer l’usurpation originelle : le peuple élu et la terre qui leur aurait été réservée au Moyen-Orient. C’était une erreur de l’Histoire d’avoir installé Israél là où il est illégalement et illégitimement.

D’où que vous regardez le monde aujourd’hui : que ce soit au Canada, en Afrique, en Ukraine, en Syrie et dans la grande affaire du Califat, en Argentine, dans le Monde arabo-musulman et en Palestine, ce sont toujours les mêmes fonds vautours et leur foyer d’origine qui sèment la pagaille, la détresse et la mort.

PS. L’Article que nous avons commenté est de Jonathan Cook de Chronique de la Palestine. Voir son profil dans Eurasianews.

 

UN COOK PEUT EN CACHER UN AUTRE – maintenant les gays se réclament de DIEU lui-même. Comme l’escroquerie du peuple élu, Israél, mes fesses. Oui. Je crois que les interprètes ont confondu élu et maudi.

Le PDG de Apple se dit gay. Tu m’étonnes avec les séries 1,2,3,4, etc.. formes hypnotiques de l’embrigadement des âmes. Ce mariage gay était signé – monde Juif et ses dérives et volonté de transformer l’humanité en UN monstre Frankensteinien. Les hommes politiques de la planète tous corrompus ont signé, après avoir baissé leurs froques. Lisez la brève de CNN ci-dessous. Un gay qui détourne l’esprit de la Bible et sa lettre. C’est cela la langue vipérine. Vous vous souvenez du serpent du Jardin d’Eden et de son langage. Ne vous laissez pas prendre par ces êtres rampants et qui sentent le souffre.

Dieu a dit « allez et multipliez vous ». Même dans sa colère. Dites moi comment un couple gay peut-il se multiplier ? Et ils se réclament de Dieu. Mais voyons. Il faut affranchir, comme disent les jeunes en banlieue : leur Dieu c’est Lucifer et qu’ils aillent tous brûler en enfer, pendant qu’ils y sont. Rénégats, est un mot bien choisi.

Apple CEO Tim Cook today announced that he is gay in a column in Bloomberg Businessweek. « Let me be clear: I’m proud to be gay, and I consider being gay among the greatest gifts God has given me, » he wrote.

Cook has not publicly discussed his sexual orientation before now, despite some rumors and speculation that he is gay.

A suivre. Le Canada, l’Australie, US et UK, l’axe du Mal redéfini.  + Nouvelles du Canada et d’Afrique et l’immigration au Royaume-Uni.