Le Monde à l’envers.

Aujourd’hui, on va faire soft et pauser.

Dans le fil de l’actualité, j’ai sélectionné deux articles.

Le premier c’est Valls évoque un « apartheid territorial, social, ethnique ».

Reuters/Reuters – « Il existe en France un apartheid territorial, social et ethnique, a estimé mardi Manuel Valls lors de ses voeux à la presse à Matignon, insistant sur l’urgence d’apporter des réponses aux problèmes de citoyenneté après les attentats djihadistes qui ont endeuillé le pays ».

Difficile de ne pas adhérer complètement à ce que j’aurais pu signer des deux mains.

« Lors d’un aparté avec des journalistes après le discours, Manuel Valls a expliqué que le problème n’était pas celui de l’intégration puisque les auteurs des attentats étaient français, mais bien l’exclusion sociale et la citoyenneté », conclut Reuters/

Et voilà le travail. Il y a dix ans, je proposais à l’Isère, y compris au Rectorat de ce département-chèvre d’être un département pilote de la citoyenneté, comme adjuvant au projet de l’Education nationale qui vise l’Egalité. La question se situe en amont de l’Intégration qui intervient après comme un Samu social, avec des chances hypothétiques de succès. Vous savez comment cela se passe quand vous appelez le Samu, les questions et les questions, puis on évalue si on peut se déplacer, puis on vous dit dans 2-3 heures voire plus qui peuvent se transformer en 5 heures.

Qu’est-ce que la citoyenneté apporte de plus que l’académie scolaire ou plutôt comment ces deux actions se complètent-elles ? Une mise en confiance et une visibilité. Et cela commence par le territoire et son appropriation. L’homme étant un animal, il a besoin de connaître son territoire et de le dominer pour pouvoir s’orienter. C’est une conquête spatiale qui complète la conquête temporelle de l’éducation académique. Il s’agissait presque de retrouver les bases d’une conception anthropologique de l’éducation nationale. J’aime beaucoup les anthropologues. Il s’agit entre autre d’un courant très inspirateur dans la Communication.

Là, je suis fatiguée et je ne vais pas en dire plus. Il faudrait un cours. Le projet avait été donné dans un rapport à la Politique de la Ville qui gérait l’appel au projet. Il s’intitulait l’accompagnement citoyen. Trop en avance sur nos élus qui ont la tête ailleurs. Dans les étoiles. Il faudra que je le retrouve ce document initial.

Connaître la vie des territoires pour mieux s’orienter professionnellement, individuellement et planétairement. S’approprier le monde. Le projet était évolutif, une des conditions au demeurant de la validité du projet. Il commençait localement pour rejoindre le global, en passant par le national et le continental :l’Europe.

On a commencé par le début avec les Institutions et les Elections. Voir ici.

Hollande chez pujadas 1Elections 20045

On se réjouit donc d’entendre cela de la bouche du PM de la France. D’entendre que la France a mal à sa citoyenneté anesthésiée.

Du côté de l’UMP, je regrette beaucoup que les mesures annoncées soient strictement policières.  Lire ici. Propositions de l’UMP dans la lutte contre le terrorisme.

L’autre article retenu dans le fil de l’actualité est celui de Slate. C’est le temps de l’union nationale. Que Slate me pardonne de prendre ces trois extraits pour la suite.

Voici la citation de Camus reprise par Marine. Normal, ça ne pouvait qu’être Camus abondamment cité ici même lors de l’épisode de l’Ebola. Première pompe.

“Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde.” 

Rectifiée par Slate :

Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde. 

Extrait entier :

«L’idée profonde de Parain est une idée d’honnêteté: la critique du langage ne peut éluder ce fait que nos paroles nous engagent et que nous devons leur être fidèles. Mal nommer un objet, c’est ajouter au malheur de ce monde. Et justement la grande misère humaine qui a longtemps poursuivi Parain et qui lui a inspiré des accents si émouvants, c’est le mensonge.»

Certains diront : mais c’est la même chose : un objet ou les choses, c’est du pareil au même. Sauf pour ceux qui ont, non seulement la mémoire des mots qui ont une vie propre à eux, mais celle du contexte dans lequel ils sont employés et, mieux encore, la catégorie littéraire impliquée.

Lorsque Marine utilise « les choses » à la place de « objet », c’est pour faire ce qu’elle sait faire en politique : de la récupération et du racollage  tous azimuts. Plus précisément, c’est pour racoller au poème de Birago Diop que j’avais cité par deux fois auparavant – lire le dernier texte dans notre observatoire International. Ca fait intellectuel. Tu m’étonnes. La stratégie du caméléon et du camouflage dont je vous parlais hier n’a de but, ou d’objet que la dissimulation de la vérité.

Quand on camoufle, on ment.

Politiquement malhonnête, cette citation.

Il est bon que Slate ait restitué toute la citation, qui met justement en lumière l’autre partie non dite de la citation et qui éclaire le leurre. Le mensonge. Pas plus tard qu’hier, on parlait de cette force du contexte sans laquelle, tout n’est que récup. Pauvre NYT. Si loin… si manipulable. On ne va pas les plaindre, mais plutôt le public américain encore sous informé ou si mal.

Par contre, j’aime celle-ci.

«La logique du révolté est… de s’efforcer au langage clair pour ne pas épaissir le mensonge universel.»

C’est fou, j’ai lu l’Etranger récemment et ma tablette est encore ouverte sur son affichage. Nous sommes espionnés mes amis. Peut-être est-ce donc une prise de guerre : souvenez-vous encore d’hier, on disait quoi ? A la guerre comme à la guerre.

S’il y avait besoin de montrer la différence entre un Homme Politique, Valls,  et une arriviste, cet exemple à lui tout seul suffit à ne pas confondre les citrouilles et les lanternes, sauf lorsqu’elles éclairent en rouge, bien évidemment. C’est-à-dire en flou, lorsqu’on floute les choses. Pour le coup, les choses, non l’objet.

LES AUTRES  NOUVELLES DU JOUR

1. Ce soir, Obama fait son discours annuel de politique générale dans le désormais « Etat de l’Union ».

2.  DAVOS ET LES INEGALITES MONDIALES. Vous n’avez pas pu manquer le texte qui dit qu’en 2016, 1% des riches du monde posséderont plus de 50% de la richesse mondiale ‘Oxfam) –  (1)

3. Coup d’Etat au Yemen.

– Yemen presidential palace taken over by Houthis and PM’s residence attacked, country’s information minister tells CNN.

Shiite Houthi rebels have overtaken Yemen’s presidential palace, the country’s minister of information told CNN.

The Prime Minister’s residence was also under attack, said Information Minister Nadia Sakkaf.

She called the situation « the completion of a coup, » adding that « the President has no control. »

Fighting was earlier reported around the presidential palace in the capital, Sanaa. Heavy clashes Monday between government forces and Houthis — Shiite Muslims who have long felt marginalized in the majority Sunni Muslim country — ended in a ceasefire.

Get complete coverage of breaking news on CNN TV, CNN.com and CNN Mobile.

4. Polanski et la Justice.

Polish prosecutor asks court to consider extraditing film director Roman Polanski to U.S. over alleged sex offences.

5. Cameroun. Le Tchad vient à la rescousse. La Russie promet un armement lourd.  Le Nigéria est totalement débordé. D’où viennent les armes lourdes de Boko Haram ? Quoi qu’il en soit, ce n’est pas normal qu’un groupe de terroristes soit plus armé qu’un pays. L’Afrique ne pourra pas à la fois revendiquer sa liberté et demander toujours de l’aide à l’international. Il faut que le Tchad, le Niger, le Mali, le Nigéria, l’Afrique toute entière vienne prêter main forte. Idem pour combattre al-shabbab. Le Kenya et l’Ouganda sont tout seuls. Que fait l’Union africaine, lorsque sa Secrétaire chargée de l’intégration africaine, une Béninoise ne passe pas son temps à défiler au Bénin en compagnie de son président pour scander « je suis Charlie », à mille lieues de Paris.

Le ridicule ne tue pas, sinon les présidents africains qui ont défilé pour la marche à Paris et ceux qui ont joué aux singes chez eux, en seraient morts.
Boko Haram strikes in Cameroon as foreign troops arrive from Chad

(1) Wealthiest 1% will soon own more than rest of us combined, Oxfam says.

A big shame. I wander what is the president of the United States thinking about this ? My goodness and the economy is getting better ! How is it possible with those scandalous numbers ? Shame on the leaders of the World who let those things happened. This is unacceptable. Years after years, nothing is moving on this particular issue. It is even getting worse. Unbelievable.

En Français. Reuters. En 2016, 1% de la population détiendra 50% des richesses.

Analyse de Robert Reich chez Quest (CNN)

A la question, pourquoi un tel gap dans les revenus, selon vous ? Et le phénomène va en empirant. En 70 ans, c’est le max. Quelles en sont les causes ?

RR. Un. la globalisation. Deux. La technologie qui remplace les emplois. Trois. Par dessus tout, il y a les politiques publiques qui n’ont pas engagé les changements structurels.

D’une manière générale, l’entreprenariat financier ne sert pas l’économie, l’argent va ailleurs. Du coup, alors que les uns s’enrichissent, les revenus de la classe moyenne se situent à moins de 4,5 % du niveau où ils se situaient avant la crise.

En gros, la classe moyenne s’appauvrit et les riches s’enrichissent mécaniquement. Quant aux pauvres, on oublie.

Quest. Peut-on parler d’un environnement fébrile et toxique ?

Reich. Ca se voit que vous passez beaucoup de temps à Washington. Nous sommes à un moment charnière à un tournant où les choses peuvent basculer à tout moment. Le plus tôt serait le mieux.

Quest. Donnez-moi deux politiques qu’on peut appliquer tout de suite pour réparer le système.

Reich. Un. Il faut sortir l’argent  (le big money) de la politique. Ca mine la politique et l’économie en souffre.

Deux. L’Education et la formation professionnelle doivent être prioritaires.

6. Paris porte plainte contre FOX.

Paris Mayor Anne Hidalgo tells CNN she intends to sue Fox News over the channel’s coverage of supposed « no go » zones for non-Muslims.

The channel « insulted » her city, Hidalgo told CNN Chief International Correspondent Christiane Amanpour. « The image of Paris has been prejudiced, and the honor of Paris has been prejudiced. »

Hidalgo’s remarks came after a series of statements made on Fox that portrayed Muslims in a negative light and were widely challenged. Fox News anchors later issued several apologies for the statements.

Fox representatives did not immediately respond to a request for comment.